Camille & Eliot my bike

Voyage seule, 29 ans, 6 mois, Europe

dole depart.png

J'ai rencontré Eliot au gré de mes balades sur le net et sur YouTube. Et je me suis prise à suivre Eliot my bike, ce drôle de vélo couché, tout au long de son périple en Europe durant 6 mois en 2021.

Derrière la caméra et au volant de Eliot, j'ai découvert Camille, une femme très inspirante pour moi. Si une jeune fille de 29 ans peut partir à vélo seule durant  6 mois en Europe, je pouvais aussi me lancer sur la même voie et oser partir seule. 

Alors avec ce petit témoignage écrit, j'ai envie de vous faire partager l'échange écrit et téléphonique que j'ai eu avec Camille ...et je me réjouis un jour de rencontrer en vrai son vélo Eliot.

ici Eliot & Camille au départ à Dôle (France)

  • Youtube
  • Facebook
  • Instagram

Ses statistiques

Camille & Eliot mon vélo

De Dole à Dole

10 pays

10'000 km

de Février 2021 à Août2021:

6 mois =

181 jours

Tente

Camping

Warmshower

Chez habitant

Hotel

breme.png

Tableau de bord

merbaltique.png
 

Son trajet

IMG-0513_edited.jpg

L'histoire de Camille et Eliot my bike

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Camille est  partie avec le rêve de rejoindre le Cap Nord avec son drôle de vélo, Eliot. Sa volonté était de faire une boucle et de rentrer chez elle comme elle était partie ...à vélo. Elle a bien voulu se prêter aux questions réponses et je l'en remercie. Vous pouvez trouver aussi toutes ces petites vidéos YouTube de 10-15min qu'elle faisait en souvenir pour montrer à sa famille ce qu'elle vivait et qui m'a permise de la découvrir et de la suivre. Allez les voir, vous en saurez plus sur son voyage

Catoche: Comment t'es venu l'idée de partir? 

Camille: Mon rêve, aussi loin que je m’en souvienne, est de rejoindre le Cap Nord à vélo. J’ai donc décidé de me lancer, dans ce grand voyage.

Complément de Catoche: Malheureusement la fermeture des frontières due à la crise sanitaire l'a obligé à revoir ses plans durant les 6 mois disponible pour son voyage.

Quand as-tu fais ton voyage et ton itinéraire?

Camille: En août 2020, j’ai emmené Eliot, mon fidèle vélo depuis Beauvais jusqu’à Dole en passant par la Belgique et l’Allemagne. 

Puis en février 2021, je suis repartie de Dole et fait un tour de l’Europe en passant par la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne du nord, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, l’Autriche, l’Allemagne du sud, la Suisse, France. Je suis rentrée à Dole en Août 2021

Combien de temps as tu roulé et sur combien de kilomètres?

J'ai roulé 6 mois (181 jours exactement) et plus de 10'000km. 

Catoche a le souvenir qu'il ne restait plus beaucoup de km à Eliot et Camille pour passer la barre des 10000km en arrivant à Dole et peut être ont ils fait quelques petits détours pour passer ce magnifique chiffre de 10000km....un sacré exploit. En suivant ces petites vidéos sur YouTube  vous verrez qu'elle a même fait une étape de 224km en 24h...un coup de folie , en roulant toute une nuit ...son petit défi

Camille a voyagé seule avec Eliot 160 jours, un mode de voyage qu'elle affectionne beaucoup: tu préfères seule ou à plusieurs?

J'aime le voyage en solitaire, mais j’ai qu’en même roulé les trois dernières semaines du voyage avec mon copain.

Personnellement depuis que j’ai découvert le voyage en solitaire en 2018, je préfère voyager seule.  Je dis souvent que voyager à deux nous rend davantage seul que lorsque l’on est seul. En effet, en solitaire nous allons beaucoup plus vers les autres, nous sommes beaucoup plus ouvert aux autres. Alors qu’à deux nous comptons l’un sur l’autre, nous sommes dans notre bulle. Nous sommes donc seuls à deux. De plus, la solitude permet de se dépasser davantage, d’apprendre à compter sur soi-même, de faire confiance à son instinct, mais aussi d’être plus facilement aidée.

Camille  a tout de même combiné un voyage solitaire avec un voyage avec son copain et est même arriver  à convertir son copain au vélo couché. Ca doit être drôle de les voir voyager tous les deux.  

Camille et les Dodo:

J'ai dormi en bivouac, en camping, chez habitant, à l’hôtel, en gîte, en chambre d’hôte 

Comme elle me l'a expliqué, plutôt warmshowers (réseau de cycliste mondial) en France, quelques nuits en camping, et des nuits en gite, chambre d'hôte. Elle a fait une seule nuit en bivouac seule et quelques nuits en bivouac avec son copain.Pour le bivouac, elle a du s'adapter aux bruits . Mais en suivant les 3règles (ne pas être vu lors du montage de la tente, ne pas être vu d'une route et ne pas être accessible d'une route ) et suivre son instinct (si on ne la sent pas, on ne reste pas), elle n'a eu aucun souci .

 

Te sens-tu novice ou confirmée dans le voyage à vélo? 

Je me sens peut-être confirmé, même si je ne sais pas à partir de quel événement nous pouvons passer de novice à confirmée. 

Après discussion, elle effectue régulièrement des petites voyages de quelques jours à quelques semaines depuis plusieurs années, elle a acquit de l'expérience à force

Après ton voyage, veux tu recommencer? 

Oui, évidemment. Voyager à vélo, c’est une bouffée d’air frais. C’est prendre le temps d'aller à la rencontre de la bienveillance des gens.

Camille garde son projet pour le Cap Nord qu'elle espère pouvoir réaliser la prochaine fois qu'elle pourra s'organiser avec son employeur. Camille est enseignante et avait organisé avec son employeur de travailler son 50% sur 6mois (en faisant un 100%sur 6 mois et la libérant les 6 mois pour son voyage). Il faut -etre inventif quand on veut voyager.

Avais tu des peurs avant et pendant la voyage? 

Avant le voyage, j’avais peur de ne pas réussir, de ne pas y arriver. J’avais peur de ne pas tenir la distance. Finalement pendant le voyage j’ai relativisé, même si j’ai mis du temps à accepter l’idée de ne pas atteindre le Cap Nord cette fois-ci. 

Sinon pendant le voyage j’ai eu peur en passant la frontière Polonaise car je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je ne connaissais rien de ce pays, mais finalement cela a été ma plus belle découverte du voyage, j’y suis restée un mois à vadrouiller.

 

Quel était ton but et tes contraintes? 

L’objectif de base était de rejoindre le Cap Nord et faire un tour de l’Europe. Je n’ai pas été jusqu’au Cap Nord mais j’ai fait un chouette tour en Europe, le voyage était fabuleux. Ma contrainte principale était le temps. J’avais des congés de février à août, il fallait donc que le voyage entre dans ce laps de temps.

Camille a adapté au cours du temps son voyage. Comme elle me l'a expliqué, elle a du revoir ces plans. Arrivée à la mer baltique, elle ne trouvait plus de sens et de but au voyage. Elle a fait un break d'une semaine pour se ressourcer. Elle s'est lancé des défis comme faire le plus long trajet en 24h (224km, incroyable).  Ainsi elle a pu continuer son voyage, et faire sa boucle pour visiter l'europe avec Eliot.

 

Comment se passe le voyage au féminin? 

Pour la mécanique, je sais faire toutes les réparations de bases ou presque (changement de pneu, réparation de fortune : attacher le tube de chaîne avec du ruban adhésif …). Eliot est le plus formidable des vélos, grâce à son siège, car c’est un vélo couché, il est le plus confortable des vélos pour voyager, donc pas de problème aux fessiers. Pour les règles, j’utilise des culottes de règles, très confortable pour pédaler, même sur les vélos droits. Elle ne s'est pas fait embêter comme femme seule à vélo.

Camille a appris la mécanique à force de faire.

 

Comment as tu rencontré Eliot et pourquoi lui plutôt qu'un vélo debout?

Lors de mes premiers voyage à vélo, les douleurs provenant de l’inconfort de la position était bien présentes : douleurs aux fesses, aux poignets, aux coudes, aux cervicales et épaules. Cela devenait impossible pour moi de faire plus de trois jours de vélo. En cherchant une solution, j’ai découvert les vélos couchés. En 2015, j’ai fait l’acquisition d’Eliot. Depuis je ne voyage qu’avec lui. Et c’est d’autant plus plaisant d’être confortablement installée sur Eliot.

Camille m'a expliqué qu'elle a du apprendre à faire le vélo sur Eliot (son équilibre). Elle a du revoir la longueur de la tige centrale et de la place des pédales pour éviter tout risque de tendinite du talon. Ce point est important lors d'un essayage ou achat d'un vélo couché.
 

Quels ont été tes coups de cœur? 

Mes coups de cœur, difficile question, mais les bords de la mer Baltique en Pologne sont vraiment paradisiaque. La piste cyclable qui longe la côte est formidable, presque partout. La ville de Gdansk est merveilleuse, des couleurs magnifiques dans la rue principale et le carillon qui sonne chaque heure, un vrai bonheur. J’y ai passé une semaine reposante. Et pour finir je dirais Cracovie, son château est grandiose avec à ses pieds le dragon de Wawel qui crache du feu toutes les cinq minutes. Après tout cela, je n’avais pas pas du tout envie de quitter la Pologne.

 

As-tu une anecdote? 

En Pologne, je venais de passer la nuit dans une chambre d’hôte. Je préparait Eliot, la propriétaire est venue me saluer et me proposer quelques choses que je ne comprenais pas. Elle ne parlait ni anglais, ni allemand et moi je ne parlais pas polonais. Elle est repartie et revenue avec une casserole de soupe. Sans en comprendre plus je l’ai suivie. Il était 10 heures du matin, elle m’a offert le repas car j’avais besoin de force d’après elle. La soupe était délicieuse et j’ai écouté la dame me raconter sa vie en polonais. Parfois elle glissait un mot d’allemand ou d’anglais ou bien elle mimait et me montrait des photos. C’était une fabuleuse rencontre.

 

Une autre anecdote que Camille m'a raconté qui montre la bonté des gens. Un jour lors d'un voyage avec sa maman, elle s'est retrouvé à devoir rouler de nuit (ce qui n'était pas prévu, du à des soucis mécaniques à répétition). Il leur manquait une lumière, une route un peu trop passante, sa maman ne se sentait pas de faire les quelques km qui restaient pour arriver au camping, elle avait peur. Elles ont appelé le camping, et les gérants sont venus les chercher avec deux véhicules pour les ramener en sécurité.

As tu pris un doudou ou un grigri ? 

Oui bien sûr, je ne pars jamais sans un doudou. C’est rassurant et puis j’imagine qu’il monte la garde la nuit. Pour ce voyage, j’ai troqué mon petit Pokémon habituel par un petit sanglier des Ardennes après avoir visité le château de Sedan.

 

Quel est ton prochain projet ? 

Ressayer d’atteindre le Cap Nord, mais en attendant de reprendre six mois de congés, je pense me balader quelques jours ou quelques semaines en France aux prochaines vacances.

Pour terminer sur un message fort que Camille aimerait dire à une femme qui voudrait faire un voyage à vélo

Voici le message fort de Camille: Être une femme ne doit pas être un frein aux voyages. Ayez confiance en vous, vous savez ce que vous faites. Les autres ont des peurs infondées qu’ils essayent de vous transmettre. Ne les écouter pas. Osez et lancez vous, un week-end, trois jours, une semaine, essayez car les gens sont bienveillants. Le monde est d’autant plus beau à vélo.

Alors je vous encourage vraiment à aller voir toutes les petites vidéos que Camille et surtout Eliot my bike a sur Youtube. Vous découvrirez le voyage de Eliot. Ces vidéos ont aidé Camille à partager son voyage et surtout le prolonger depuis son retour et sa reprise de travail. Elle a aussi pris de notes tout au long de son voyage et peut etre que son prochain projet sera de nous faire partager son voyage dans un joli livre : celui du Voyage d'Eliot my bike. Je voulais remercier Camille de s'être livrée et de nous avoir partager ses pensées pour encourager toutes les personnes et femmes qui voudraient se lancer.

changementdeplan.png
 

COMMENTAIRES

Si cet article t'a intéressé et que tu veux glisser un commentaire dans ma sacoche,je te propose plusieurs solutions:

1. Contactes moi par message sur instagram @les_sacoches_de_catoche

2. Envoies moi un email à hellocatoche@gmail.com

3. ou Réponds à Contact sur le site internet de hellocatoche

Et si tu es intéressée ou que tu as envie de partager ton expérience comme les voyageuses à vélo de cet article, je te conseil aussi de me contacter. Je serai ravie de te compter dans mes voyageuses coup de cœur.

 

Sa recette de presque tous les jours en voyage est :

- une dose de riz

-gingembre en poudre

-sauce soja

-quelques noix de cajoux en bonus

 

Avantage de cette recette, 

- pas besoin d’égoutter le riz (un volume d’eau pour un volume de riz et c’est cuit)

- il n'y a pas besoin de réfrigérateur pour conserver la sauce soja

- Variation possible avec de l’huile d’olive et/ou avec du thym (lorsque le rhume arrive ou pour le plaisir de changer)

Bon appétit!

IMG-0563.PNG